EXFOLIANT…GOMMAGE ou PEELING ?


Pourquoi utiliser un exfoliant ?

Pour avoir une peau nette et lumineuse toute l’année, il est nécessaire de l’exfolier. Pour enlever les impuretés ou lisser le grain, le gommage et le peeling sont deux techniques très utilisées. Avec la pollution ,l’eau calcaire, l’utilisation régulière de produits de beauté, la peau devient terne et les pores de l’épiderme sont obstrués. L’exfoliation consiste à appliquer un soin qui va enlever les peaux mortes.Après avoir exfolié son visage, on retrouve une peau toute douce, lisse et lumineuse. On peut faire ce type de soin une fois par semaine. Au-delà, on risque de fragiliser l’épiderme, car il ne faut en aucun cas irriter le film hydrolipidique qui protège la peau des agressions extérieures. N’oubliez pas debien vous hydrater après votre soin exfoliant.Évitez de faire un gommage ou un peeling après un bain de soleil. En plus de donner un coup d’éclat, le gommage favorise l’efficacité des autres produits hydratants et nourrissantes. Elles pénètrent plus facilement dans l’épiderme.

L’exfoliation fait partie du rituel des soins approfondis du visage. Ils arrivent après le nettoyage et avant le masque, et leur action, affinante du grain de la peau et désincrustante des pores, est destinée à donner un coup de boost à l’épiderme.

MÉCANIQUE OU CHIMIQUE

Le gommage contient des abrasifs mécaniques, naturels, des poudres de silices ou de noyaux de fruits aux microbilles d’origine végétale plutôt que de plastique…l’exfoliation physique est le détachement de cellules mortes par l’action mécanique des particules exfoliantes sur la peau.

Le peeling contient principalement des enzymes et des acides, alpha-hydroxyacides acides (ou AHA, acides de fruits) comme l’acide glycolique ou des bêta-hydroxyacides comme l’acide salicylique…Les substances du peeling attaquent les jonctions cellulaires dans la couche cornée à travers des mécanismes enzymatiques ou pH acide.

Tous peuvent se révéler plus ou moins agressifs pour l’épiderme, les premiers du fait de leur aspect abrasif, les seconds pour leur côté corrosif. D’où l’importance de ne sélectionner que des formules qui contiennent aussi de bons émollients, hydratants et agents apaisants, qui au moins contribuent à limiter le côté naturellement décapant de l’exfoliation. Dans tous les cas, il est conseillé de ne pas pratiquer plus d’une exfoliation par semaine : la peau, et ses habitants (le fameux microbiome qu’on ne cesse aujourd’hui de redécouvrir et de vouloir préserver) savent aussi, dans l’intervalle, assurer l’équilibre gage de bonne santé et de beauté !

Gommage… pour quel type de peau ?

Convient particulièrement aux peaux cartonnées, épaisses, et surtout pas les peaux grasses et à problèmes d’acné. Plus on manipule les peaux grasses et acnéiques plus elles produisent du sébum.

Peeling…pour quel type de peau ?

Il est idéal pour les peaux matures, les taches et les peaux grasses et à problèmes d’acné, les peaux sensibles. Quelles sont les contre-indications du peeling ? Le peeling doux à la maison est sans danger pour la santé. Mais le peeling moyen et profond doit être obligatoirement pratiqué par un médecin ou en institut. Pour les personnes souffrant de diabètes et de problèmes cardiaques, il est déconseillé de faire ce genre de peeling moyen ou profond. Idem pour celles qui ont du mal à cicatriser. Si vous avez une peau sensible, faites des peelings doux et des gommages qui n’agressent pas l’épiderme. Pour celles qui ont des problèmes de peau, comme le psoriasis ou l’eczéma, évitez de faire une exfoliation.

Pourquoi utiliser un exfoliant ?

Pour avoir une peau nette et lumineuse toute l’année, il est nécessaire de l’exfolier. Pour enlever les impuretés ou lisser le grain, le gommage et le peeling sont deux techniques très utilisées. Avec lapollution, l’eau calcaire, l’utilisation régulière de produits de beauté, la peau devient terne et les pores de l’épiderme sont obstrués. L’exfoliation consiste à appliquer un soin qui va enlever les peaux mortes. Après avoir exfolié son visage, on retrouve une peau toute douce, lisse et lumineuse. On peut faire ce type de soin une fois par semaine. Au-delà, on risque de fragiliser l’épiderme, car il ne faut en aucun cas irriter le film hydrolipidique qui protège la peau des agressions extérieures. N’oubliez pas de bien vous hydrater après votre soin exfoliant.Évitez de faire un gommage ou un peeling après un bain de soleil. En plus de donner un coup d’éclat, le gommage favorise l’efficacité des crèmes hydratanteset nourrissantes. Elles pénètrent plus facilement dans l’épiderme.

L’exfoliation fait partie du rituel des soins approfondis du visage. Ils arrivent après le nettoyage et avant le masque, et leur action, affinante du grain de la peau et désincrustante des pores, est destinée à donner un coup de boost à l’épiderme.

MÉCANIQUE OU CHIMIQUE

Le gommage contient des abrasifs mécaniques, naturels, des poudres de silices ou de noyaux de fruits aux microbilles d’origine végétale plutôt que de plastique…l’exfoliation physique est le détachement de cellules mortes par l’action mécanique des particules exfoliantes sur la peau.

Le peeling contient principalement des enzymes et des acides, alpha-hydroxyacides acides (ou AHA, acides de fruits) comme l’acide glycolique ou des bêta-hydroxyacides comme l’acide salicylique…Les substances du peeling attaquent les jonctions cellulaires dans la couche cornée à travers des mécanismes enzymatiques ou pH acide.

Tous peuvent se révéler plus ou moins agressifs pour l’épiderme, les premiers du fait de leur aspect abrasif, les seconds pour leur côté corrosif. D’où l’importance de ne sélectionner que des formules qui contiennent aussi de bons émollients, hydratants et agents apaisants, qui au moins contribuent à limiter le côté naturellement décapant de l’exfoliation. Dans tous les cas, il est conseillé de ne pas pratiquer plus d’une exfoliation par semaine : la peau, et ses habitants (le fameux microbiome qu’on ne cesse aujourd’hui de redécouvrir et de vouloir préserver) savent aussi, dans l’intervalle, assurer l’équilibre gage de bonne santé et de beauté !

Gommage… pour quel type de peau ?

Convient particulièrement aux peaux cartonnées, épaisses, et surtout pas les peaux grasses et à problèmes d’acné. Plus on manipule les peaux grasses et acnéiques plus elles produisent du sébum.

Peeling…pour quel type de peau ?

Il est idéal pour les peaux matures, les taches et les peaux grasses et à problèmes d’acné, les peaux sensibles. Quelles sont les contre-indications du peeling ? Le peeling doux à la maison est sans danger pour la santé. Mais le peeling moyen et profond doit être obligatoirement pratiqué par un médecin ou en institut. Pour les personnes souffrant de diabètes et de problèmes cardiaques, il est déconseillé de faire ce genre de peeling moyen ou profond. Idem pour celles qui ont du mal à cicatriser. Si vous avez une peau sensible, faites des peelings doux et des gommages qui n’agressent pas l’épiderme. Pour celles qui ont des problèmes de peau, comme le psoriasis ou l’eczéma, évitez de faire une exfoliation.

Sources: Oleassence, la vérité sur les cosmétiques, Observatoire des cosmétiques

Produits Synergie en lien avec cet article: Peeling enzymatique, Exfoliant gel-crème

SUR INSTAGRAM

Suivez-nous

OGM

TOXINES

SULFATE

SILICONE

PARABEN

FRAGRANCE ARTIFICIELLE

NOS PRODUITS SONT FORMULÉS SANS

OBTENEZ 10% DE RABAIS SUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Google+ Icon
  • Noir Icône YouTube

Entièrement fabriqués au Québec à Val-David.

© 2017. SYNERGIE PHYTOCOSMÉTIQUE.  Tous droits reservés.